La manière dont un bâtiment est exploité a des conséquences directes sur ses dépenses énergétiques. Ainsi, la bonne gestion des équipements est un levier important de la réduction des consommations. Dans un contexte de transition environnementale, la GTB (Gestion Technique des Bâtiments) permet donc d’optimiser le fonctionnement d’un bâtiment. Zoom sur les enjeux et la marche à suivre. 

Qu’est-ce que la GTB ?

La GTB -également appelée BMS (Building Management System) en anglais- garantie l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Adaptée à la plupart des bâtiments elle fonctionne comme une interconnexion intelligente entre tous les systèmes. Le terme de GTB est également utilisé pour désigner le système informatique de centralisation de la gestion des équipements techniques d’un bâtiment.

Historiquement, les systèmes de GTB ont été installés pour gérer les installations CVC (Chauffage-Ventilation-Climatisation) et ainsi améliorer le confort des occupants et favoriser les économies d’énergie.

Quels sont les enjeux de la GTB ?

La GTB permet d’optimiser le fonctionnement d’un bâtiment en surveillant et en maîtrisant les consommations énergétiques. Il s’agit donc d’un atout de poids pour se fixer des objectifs de performance énergétique et pour les atteindre.

En apportant une contribution intelligente à une supervision globale et intelligente des installations techniques, la GTB permet d’optimiser la performance, la sécurité, le confort et l’économie énergétique d’un patrimoine immobilier.

La GTB combine donc plusieurs avantages qui permettent d’optimiser le fonctionnement global d’un bâtiment comme par exemple : économies d’énergie, amélioration du confort, réduction des coûts d’exploitation, facilité d’utilisation, réduction des déplacements et intervention très rapides à distance, fiabilité des interventions, surveillance du bâtiment 24h/24 et 7jours/7, retransmission des alarmes, possibilité d’optimiser et de valoriser l’équipe technique.

Plusieurs niveaux de GTB sont envisageables allant du simple contrôle des équipements et installations techniques jusqu’à la gestion et la régulation à distance et en temps réel de la consommation énergétique du bâtiment.

Comment entamer une démarche de GTB ?

Initier une GTB dans un bâtiment amène donc de nombreux avantages, mais pour que cette gestion soit optimisée, il convient d’être vigilant à plusieurs étapes clés du processus :

La rédaction du cahier des charges

Après compréhension et définition des besoins propres au bâtiment, le recueil des données permet d’établir judicieusement les spécifications techniques. Les utilisateurs du bâtiment doivent être consultés pour mieux cerner les besoins de chacun. Un accompagnement par un tiers peut également aider à la conception du projet notamment sur le choix du protocole de communication entre les différents équipements liés par l’installation GTB.

La construction d’une solution adaptée

Il convient de faire des choix durables, flexibles et conformes aux exigences de chacun. Le but est de permettre une solution de GTB adaptée à tous et évolutive dans le temps.

La mise en œuvre des équipements

Le choix d’une interface claire, intuitive et ergonomique est à privilégier pour optimiser le fonctionnement du bâtiment. S’assurer de la mise à disposition de supports techniques clairs tels que des notices et des manuels est également important. Enfin, les utilisateurs du bâtiment comme les techniciens doivent être formés à toutes les fonctionnalités de la GTB.

La maintenance pour assurer la pérennité du fonctionnement

Souscrire à un contrat de service permet de garantir l’efficacité de la GTB dans le temps et de s’inscrire pleinement dans la transition énergétique !

Echangeons ensemble sur vos projets de GTB ! Contactez-nous !

Menu